Catégorie parente: FAQs Catégorie : FAQs techniques Création : dimanche 1 juin 2008 Publication : dimanche 1 juin 2008 Écrit par Administrator

Le vent ne fait pas que pousser la voile. En fait, il passe des deux côtés de la voile, pour pousser d'un coté (intrados) et aspirer de l'autre (extrados). L'aspiration est même 2 fois plus importante que la pression.

Ceci met en évidence l'importance de l'orientation de la voile par rapport au vent. Un angle trop important entre la voile et le vent engendre un écoulement turbulent des filets d'air.

La succion sur l'extrados est quasi inexistante, la poussée vélique est beaucoup plus faible, la char roule lentement ou s'arrête.

L'angle idéal permet aux filets d'air de coller à la voile des deux cotés (écoulement laminaire du vent), générant ainsi une force de pression plus une force de succion.

La valeur de cet angle est propre à chaque voile, il dépend du profil et de l'allongement de la voile. Il varie entre 12° et 20°, mais peut être supérieur pour des voiles à très faible allongement*

Repères : deux repères visuels sont utilisables :

  • Une girouette qui vous permettra d'estimer l'angle qu'elle forme avec la voile.
  • Des pennons, placés de chaque côté de la voile sur une surface transparente, ils matérialisent les filet d'air.

Pennon verticale = écoulement turbulent (pas ou peu de poussée vélique)
Pennons horizontal = écoulement laminaire (bon réglage, pousse vélique maximum)

Pour maintenir une propulsion maximum, il faut que la poussée vélique soit la plus forte possible, l'écoulement doit être laminaire (pennons horizontaux) aussi bien sur l'extrados que sur l'intrados.
Le réglage de voile est donc primordiale.

*Allongement : rapport entre la longueur du guindant et la longueur de la bordure (hauteur de la voile sur sa largeur).

Affichages : 13322